twitter facebook

·························
Information :
·························

 · People
 · Links
Market News
 · Technology
 · Regulations
 · Company Reports
 · Literature

© 2019 ExtraEnergy.

· Contact
· Mentions légales
· Déclaration de confidentialité

· Espace Presse

 


Un mois chargé pour ExtraEnergy à Taïwan

Pour bien commencer la nouvelle saison, l'ensemble de l'industrie du cycle s'est retrouvé à Taïwan pour la fête annuelle de l'avant-saison. ExtraEnergy aussi a participé et a saisi l'occasion pour organiser une série d'événements, parmi lesquels se trouvent la conférence sur les véhicules électriques légères (LEV), la publication des gagnants des prix des vélos électriques et l'atelier EnergyBus. Une fois de plus, la piste d'essai TEST IT a été un aimant au public pendant toute la durée du Taipei Cycle Show.
 

 
Chaque année juste avant le début de la nouvelle saison, les acteurs de l'industrie se rencontrent au sein du Taipei Cycle Show à Taïwan pour échanger des idées, leurs visions et des points de vue. Pendant les jours précédant l’événement, ExtraEnergy organisait des rendez-vous entre les acteurs de l'industrie dans le cadre de la conférence LEV pour discuter sur le développement du marché, les tendances à long-terme et les changements technologiques.

L'atelier EnergyBus

Pendant l'atelier EnergyBus, le protocole complété de communication1.0 a été présenté. Finalement, le standard est prêt pour être appliqué sur le marché après avoir été amélioré par des développeurs pour que l'industrie puisse intensifier les efforts d'arriver à un langage uniforme. Le standard EnergyBus consiste en un protocole basé sur la langage CAN Open et d'une gamme de connections de prises qui sont actuellement développés par Rosenberger.

Ce standard peut être utilisé par tous les membres de l'association, parmi lesquels se trouvent actuellement Bosch, Panasonic, BionX, ODU, Singatron, Clean Mobile et Winora.

>>Compte rendu sur l'atelier EnergyBus

>>Souscrivez à EnergyBus pour devenir membre

La conférence

Les 14 et 15 mars, l'industrie de LEV s'est rassemblée dans le Science Park à Hsinchu pour discuter du développement du marché et des nouvelles technologies. Nous avons eu besoin de chaises additionnelles pour accueillir tous les prospects qui étaient venus d'Allemagne, de Suisse, des Pays-Bas, de Chine, de Taïwan, d'Inde, de France, des Etats-Unis, du Canada et même du Japon qui a été secouée par la catastrophe naturelle et des conséquences.

Hannes Neupert, le président d'ExtraEnergy, a ouvert la conférence en prédisant que les volumes globaux annuels des LEV atteindront 1.6 millions en 2018. Il prédit que les véhicules électriques vont finalement remplacer le vélo « normal » de la même façon que l'ordinateur a remplacé la machine à écrire.

Le représentant de QSquare Consultants, Han Goes, s'est montré très optimiste aussi : Selon lui, le futur du transport sera électrique, même si les véhicules du futur seront différents des véhicules d'aujourd'hui : Leur allure sera déterminée par les demandes des nouveaux clients.

La pile lithium est responsable du succès des véhicules électriques aujourd'hui, mais sa persistance dépendra de sa capacité à être recyclé. Si on estime une vente des piles électriques annuelle de 300 000 unités d'aujourd'hui jusqu'à 2018 en Allemagne, le poids total de ces batteries s'accumulera à 900 tonnes, a expliqué Peter Gutzeit, le directeur manager de l'entreprise IB-Rec. C'est pour cela que la recyclage sera un aspect crucial.

Hannes Neupert et Matthias Baumann de TÜV Rheinland ont informé l'assemblée sur BATSO qui est un standard de sécurité pour les accumulateurs qui est encore plus ample que les contrôles transport de l'ONU et inclut les contrôles de sécurité pendant l'utilisation des piles.

Toujours dans ce domaine, l'entreprise Maxcell a introduit une nouvelle technologie pour les accumulateurs qui est ciblé spécifiquement aux LEV comme des véhicules de loisirs car leurs cellules peuvent supporter les changements importants de température. Samsung SDI aussi a présenté des nouvelles piles rondes qui sont optimisés pour garantir plus de sécurité et d'intensité de courant, ce qui va faciliter le conditionnement.

Les assemblés étaient d'accord que les cours d'essai servent mieux à introduire et promouvoir les véhicules électriques parmi les clients. Panasonic, par exemple, a des pilotes d'essai depuis des années 1990 et la piste d'essai d'ExtraEnergy est un succès aux quatre coins du monde, comme a montré encore une fois le Taipei Cycle Show.

Le Taipei Cycle Show 2011

Cette année, le salon était caractérisé par un taux de croissance faible et des innovations prudentes dans le domaine des LEV. Au total, il y avait 984 exposants, ce qui représente une croissance de 6 % comparé avec le salon de 2010. Les exposants venaient de 36 pays. Avec 5,701 visiteurs dont la plupart venait de la Chine Continentale, là aussi il y avait une croissance de 10,5 %.

Comme la catastrophe nucléaire au Japon qui a éloigné surtout des visiteurs allemands, japonais et français, la Corée du Sud et des Etats-Unis ont été parmi les cinq pays avec le plus grand nombre de visiteurs. A 50,6 pour cent, plus que la moitié des visiteurs était d'origine asiatique. Donc, Andrea Wu, la porte-parole de TAITRA (le Conseil pour le développement du commerce extérieur de Taïwan) a décrit le salon comme un « tremplin au marché asiatique ».

Les visiteurs du salon ont traversé les stands pour s'informer des innovations. ExtraEnergy a réussit à convaincre quelques distributeurs de prototypes de les ouvrir à la circulation sur la piste d'essai IT. Un des véhicules les plus intéressants venait de l'entreprise américaine Motor Excellence : c'était un capteur de contrôle de moteur très puissant. Grâce à ce capteur, même des véhicules avec une poignée tournante pouvaient facilement grimper la rampe de 100 mètres dans le parking couvert qui faisait part de la piste d'essai TEST IT.

Récemment, l'entreprise Nicolai, qui est connue pour ses cadres de haute qualité, a présenté un jalon pour l'industrie LEV : Le prototype est équipé d'un moteur de Bosch, une nouvelle transmission à courroie de Gates et un changement de vitesse de NuVinci que les rumeurs soupçonnent d'être automatique. Malheureusement, ce vélo n'était pas disponible pour les essais.

Un pedelec de Suntour avec une transmission à courroie et un moteur de HESC a aussi attiré beaucoup d'attention, mais comme le pedelec de Nicolai il était indisponible pour les essais. Par contre, un nouveau véhicule de Höganäs, une entreprise suédoise qui est juste rentrée dans le domaine des LEV, pouvait être testé à volonté. D'origine, Höganäs vient du domaine de poudre métallique.

L'entreprise JD Components a officiellement présenté le premier moteur pédalier de TranzX PST, ce qui fait de JD Components le premier constructeur de moteurs de traction avant, à propulsion pédalière et à propulsion arrière.

>>Photographies du salon et de la piste d'essai (sur Facebook)

Au cas où vous n'êtes pas enregistré sur Facebook, cliquez simplement sur la photo pour esquiver la procédure d'enregistrement de Facebook. Nous prions les membres de Facebook de cliquer sur le bouton « J'aime » pour promouvoir les véhicules éléctriques et ExtraEnergy parmi leurs amis.

Copy: Nora Manthey                                                 Traduction anglaise: Christoffel Volschenk
Traduction française : Merete Elias
Photos: Andreas Törpsch

23 mars 2011

 

·······················
Calendrier :
·······················

27th February to 1st March 2020, Essen, Germany, Fahrrad Essen

20th to 22nd March 2020, Praha, Czech Republic, FOR BIKES CZ

18th to 19th April 2020, Berlin, Germany, Velo Berlin

3rd to 6th March 2021, Taipei, Taiwan, Taipei Cycle Show

Tous les Événements...