twitter facebook

·························
Information :
·························

 · People
 · Links
Market News
 · Technology
 · Regulations
 · Company Reports
 · Literature

© 2019 ExtraEnergy.

· Contact
· Mentions légales
· Déclaration de confidentialité

· Espace Presse

 


Velotech.de : Le Bike Killer de Schweinfurt

Une visite au "destructeur professionnel de vélos" velotech.de de Schweinfurt nous a montré où sont les points critiques d'un vélo. Lorsque celui-ci devient électrique, les contraintes deviennent encore plus importantes. velotech.de développe en ce moment le certificat de conformité GS pour les vélos électriques en coopération avec ExtraEnergy et SLG. 
 

 
Comme support du Test ExtraEnergy des vélos à assistance électrique et autres deux roues électriques, une visite a été organisée dans les locaux de la société velotech.de à Schweinfurt le 29 Avril 2009.

Ernst Brust, patron de velotech.de, a expliqué les principes fondamentaux de la "chambre de tortures pour bicyclettes" aux visiteurs d'ExtraEnergy, Bosch, Panasonic, Biketec et Riese & Müller, avant de faire une démonstration sur l'un des bancs d'essai.

A propos de Velotech.de
Ernst Brust a créé la société velotech.de 18 ans plus tôt avec une vingtaine d'année d'expérience en poche sur le développement de produits. La société est spécialisée sur les équipements de tests pour les bicyclettes. Depuis, velotech.de s'est fait un nom, non seulement comme un "destructeur professionnel" sur les vélos et ces composants, les équipements de skate et les accessoires automobiles, mais aussi en tant qu'expert auprès des cours de justice et les parties impliquées dans des comités de normalisation. Aujourd'hui, velotech.de, avec neuf salariés, est un centre de tests habilité GS.

Velotech.de réalise des tests à titre privé pour des constructeurs ou des tests comparatifs dans des groupes de produits, pour des institutions connues comme l'ADFC et l'ADAC, ou pour des magazines spécialisés tels que Bike, Trekkingbike, Radwelt et Bikesport.

Que se passe-t-il sur un band d'essai ?
La base de tout test technique consiste en une connaissance approfondie de ce qu'il se passe dans le monde réel. Pour définir le protocole d'un banc d'essai, velotech.de équipe des bicyclettes avec des instruments de mesure et collecte un nombre important de données afin de définir les points de contraintes à contrôler.

De cette façon, l'amplitude et la direction principales contraintes et des efforts sur le vélo sont enregistrées. Environ 70% des contraintes proviennent des défauts de la route, alors que seulement 20% de ceux-ci sont dus au freinage, contre 10% pour un pédalage en danseuse. Sur un vélo électrique, ces contraintes sont amplifiées par l'augmentation du poids du à la motorisation électrique, mais surtout à son positionnement sur le cycle (moteur pédalier, moteur roue avant, moteur roue arrière).

Typiquement, l'industrie automobile dépense plusieurs millions d'euros annuellement dans des tests sur bancs d'essais. Ceci est par contre irréaliste pour l'industrie du cycle. Les bancs d'essai à rouleaux permettent par contre de tester rapidement une grande partie des composants d'un vélo, comme le cadre, la suspension, les roues... D'autres bancs plus spécifiques permettent de vérifier la conformité de tous les autres composants, du guidon, de la selle, de la tige de selle, de la motorisation, des freins, mais aussi de la sonnette !

Sur les bancs de tests, les vélos subissent une série de tests tous ensemble, mais aussi séparément. Certains d'entre eux sont réalisés selon des procédures bien définies comme suivant le standard DIN plus, ou jusqu'à ce que le composant cède. Un test typique cesse à 600 kilomètres, et peut être poursuivi jusqu'à la rupture pour en connaitre la tolérance au delà du test classique.

Le principe de base appliqué par velotech.de est : "de tester la globalité, et pas seulement les sous-ensembles...". Pris séparément, chaque composant doit répondre aux exigences de sécurité, mais la cohérence de l'ensemble une fois assemblé est très importante.

Des contraintes plus importantes sur les vélos électriques
Les vélos électriques sont plus lourds et roulent plus vite (20-30 km/h contre 6-12 km/h) que les vélos traditionnels. Ceci implique que des contraintes supérieures s'ajoutent à des exigences techniques plus importantes (cadre ville très ouvert pour plus d'accessibilité par exemple...).

Pour protéger le consommateur, obtenir la confiance du consommateur, et pour assurer un développement serein du marché, velotech.de développe une procédure de tests spécifique pour les vélos électriques en coopération avec ExtraEnergy et la compagnie spécialisée dans les tests SLG à Chemnitz.

Thomas Blossfeld, l'une des personnes en charge des mesures de contraintes sur les vélos électriques est aussi membre de l'équipe de tests d'ExtraEnergy.

Objectif : le label GS pour les vélos électriques
Faisant partie à part entière des tests ExtraEnergy cette année, chaque vélo passera par une série de tests à Schweinfurt, après ceux réalisés à Tanna. Seront alors prises en compte toute une série d'informations sur les contraintes appliquées aux vélos électriques, qui détermineront la base pour la création du future label du certificat de conformité GS.

L'objectif est d'obtenir le certificat de conformité GS pour les vélos électriques d'ici à 2010 et d'offrir ce label comme une option des tests ExtraEnergy si les vélos n'en sont pas déjà bénéficiaires.

Photos

Textes et photos : Susanne Bruesch
Traduction : Gaëtan Bayle


Mise à jour : 12 Mai 2009

 

·······················
Calendrier :
·······················

27th February to 1st March 2020, Essen, Germany, Fahrrad Essen

20th to 22nd March 2020, Praha, Czech Republic, FOR BIKES CZ

18th to 19th April 2020, Berlin, Germany, Velo Berlin

3rd to 6th March 2021, Taipei, Taiwan, Taipei Cycle Show

Tous les Événements...